Le mot du curé

patrick
La fête de la Toussaint, la recommandation à l'Eglise des défunts, l'honneur dû à nos soldats morts pour la France

Autant de fêtes en ce mois de Novembre, en nous rappelant le caractère fugace de la vie, a le mérite de nous inviter à nous poser les bonnes questions sur le sens de la vie, de la souffrance et de la mort.

L'Evangile des Béatitudes vient nous rassurer devant le trou béant de la fosse où sera déposé notre cercueil, il nous crie que le bonheur existe : bonheur total dans l'au-delà lumineux de Dieu.

Mais le bonheur est déjà commencé ici-bas, dans la mesure où nous vivons ces humbles béatitudes, qui sont vraiment la charte, le code du bonheur d'un être tourné vers le Seigneur des vivants et des morts.

En allant sur nos tombes en ces... Lire plus
La fête de la Toussaint, la recommandation à l'Eglise des défunts, l'honneur dû à nos soldats morts pour la France

Autant de fêtes en ce mois de Novembre, en nous rappelant le caractère fugace de la vie, a le mérite de nous inviter à nous poser les bonnes questions sur le sens de la vie, de la souffrance et de la mort.

L'Evangile des Béatitudes vient nous rassurer devant le trou béant de la fosse où sera déposé notre cercueil, il nous crie que le bonheur existe : bonheur total dans l'au-delà lumineux de Dieu.

Mais le bonheur est déjà commencé ici-bas, dans la mesure où nous vivons ces humbles béatitudes, qui sont vraiment la charte, le code du bonheur d'un être tourné vers le Seigneur des vivants et des morts.

En allant sur nos tombes en ces jours, prenons le temps de faire silence. Ne doutons pas que nos défunts sont vivants.
Certes, ils vous diront merci pour les quelques fleurs déposées, parce que ces fleurs sont le signe de votre attachement continué, ou encore d'offrir une messe à leur mémoire.
Mais ils disent aussi : retrouvez le sens profond de votre vie ; vous êtes des saints en puissance. Vous avez en vous une capacité de progrès qui ne demande qu'à se réaliser. Le meilleur de vous, c'est votre intériorité.
Bonnes fêtes de la Toussaint en ces jours de commémoration,

l'abbé Patrick DELECLUSE, curé